J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus

Notre Démarche

 

COMPENSER LES EMISSIONS RESTANTES

En complément de cette politique de réduction de ses émissions de CO2, La Poste a décidé d’aller plus loin en assurant la neutralité carbone intégrale de ses offres Courrier, Colis et Express par la compensation de ses émissions de CO2 restantes.

En pratique, nous achetons annuellement un volume de crédits carbone issus du marché carbone volontaire équivalent au volume de CO2 que nous émettons pour une année. Cela se traduit par le financement de projets qui engendrent une réduction de CO2. Ainsi, La Poste est aujourd'hui le premier média totalement neutre en CO2.

Le programme de compensation carbone s’articule autour de trois projets, et de l’investissement dans un fonds de compensation carbone (Livelihoods) qui finance aujourd’hui 6 projets.

Nos trois projets de compensation sont les suivants :

 

  • "Lifestraw" : un projet d'accès à l'eau potable au Kenya

Ce projet a pour objectif l’accès à l’eau potable à plus de 4,5 millions de personnes dans une province rurale du nord-ouest du Kenya. Dans cette région, où la population prélève du bois des forêts environnantes pour faire bouillir l'eau afin de la rendre consommable, le projet a un impact environnemental positif important. En fournissant des filtres à eau individuels, il permet aux populations d'accéder à l'eau potable sans avoir besoin de couper du bois pour la faire bouillir. Il présente également plusieurs autres co-bénéfices socio-économiques associés : lutte contre les maladies liées à la consommation d’eau souillée, amélioration des conditions de vie des femmes et des enfants, création d’emplois pour la distribution, la formation et la maintenance des filtres, diminution des maladies respiratoires liées à la combustion du bois utilisé auparavant pour faire bouillir l’eau pour la rendre potable, préservation du couvert forestier, lutte contre l’érosion des sols.

Ce projet a été choisi par les postiers lors d'un vote interne en 2012.
 

Ce programme de compensation carbone est validé par le Gold Standard, label internationnal de qualité établi par plusieurs dizaines d’ONG dont le WWF.

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photo : Vestergaard Fransen

 

  • "Madre de Dios Amazon" : Un projet de préservation de la forêt amazonienne et de sa biodiversité au Pérou

Ce projet permet de préserver la biodiversité sur une zone de près de 100 000 hectares de forêt amazonienne, au travers de la mise en place d’un système de gestion durable de concessions forestières (certification FSC, suivi de la croissance des arbres, etc.). Il a été mené avec la collaboration de plusieurs ONG, dont le WWF. Il présente également de nombreux co-bénéfices : réalisation d’inventaires sur la biodiversité, création d’emplois pour les activités forestières durables, sensibilisation et formation des communautés locales aux bonnes pratiques en matière d’environnement (ex : arrêt de l’agriculture sur abattis-brûlis), création d’un fonds de financement d’éco-activités locales (production de caoutchouc, etc.).

Ce projet a été choisi par les clients entreprises en 2013.

Ce projet est labellisé Verified Carbon Standard (VCS) et Climate and Biodivesity Standard (CCBA - niveau Or).

 

 

  • Electricité verte : développement de fermes éoliennes en Inde

La Poste soutient deux projets de ferme éolienne dans les états de Tamil Nadu, Karnataka et Rajasthan, soutenant ainsi le développement des énergies renouvelables, alternatives au charbon pour la production d'électricité. Ces projets permettent la création d’emplois temporaires pour la mise en place de la ferme éolienne et la création d’emplois durable pour la maintenance des turbines, le développement des énergies renouvelables en Inde avec la création d’une alternative viable aux centrales thermiques à charbon, des actions de mécénat social par le porteur de projet (aides financières et matérielles à des écoles et des dispensaires).

Ces projets participent à l'amélioration des conditions de vie des populations et au développement de l'économie locale. Aujourd'hui, 600000 personnes bénéficient des 470000 Mégawatts-heures d'éléctricité éolienne produits chaque année.

Ces projets sont labellisés VCS (Verified Carbon Standard).

 

  • Livelihoods : Investir dans le capital nature

Depuis fin 2012, La Poste participe au fonds Livelihoods. Créé en juillet 2011 à l’initiative de Danone, et depuis rejoint par plusieurs grandes entreprises, Livelihoods est un fonds d’investissement dédié à la compensation carbone au service des communautés rurales des pays en développement. Le fonds soutient et organise des projets qui profitent aux populations défavorisées et à l’environnement à travers le monde.

Le fonds Livelihoods a aujourd’hui un capital de 40 millions d’euros et réunit de grandes entreprises telles que Michelin, Hermès, La Poste, qui sont engagées à la fois dans la réduction de leur empreinte carbone et dans la compensation volontaire de leurs émissions de CO2.

Les projets soutenus par ce fonds ont pour objectifs principaux d’apporter aux populations locales des ressources vivrières essentielles et de ralentir le réchauffement climatique, par la restauration ou la protection d’écosystèmes forestiers et agro-forestiers qui séquestrent d’importantes quantités de CO2 :

- Restauration de mangroves au Sénégal (Casamance), en Indonésie (Yagasu), et en Inde (Sundarbans, Golfe du Bengale) 

- Agroforesterie en Inde (Araku, Etat de l’Andhra Pradesh) et au Guatémala

- Distribution de foyers de cuisson plus performants énergétiquement au Kenya (Mont Kenya)